UNE SAISON CULTURELLE POUR LA BIODIVERSITÉ

 

 

VIVANT, une Saison culturelle pour la Biodiversité, est une manifestation culturelle exceptionnelle qui se déroule jusqu’en janvier 2021 partout en France à l’occasion du Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020, reporté du 7 au 15 janvier 2021 (comme initialement prévu du du 11 au 19 juin ), pour mobiliser, par l’art, l’opinion et la sphère publique sur les enjeux de biodiversité. VIVANT se place également dans la perspective de la 15conférence des parties (COP) à la Convention pour la Diversité Biologique (Chine, date du report non précisée à ce jour), pour mobiliser l’opinion et la sphère publique sur les enjeux de biodiversité.

Cette année, plus que jamais, dans le contexte de la pandémie de Covid-19, il est grand temps de repenser une nouvelle culture de la nature.

#VIVANT2020

 


POUR UNE APPROCHE SENSIBLE DU VIVANT

En 2020, plus que jamais la culture s’impose à l’agenda politique de la transition écologique. Des centaines d’artistes, d’acteurs culturels et de la conservation de la nature se réunissent pour défendre une approche sensible de la biodiversité et du vivant. 

Le contexte inédit de l’érosion massive de la biodiversité pose de nouveaux enjeux de perception, de représentation et de compréhension de l’environnement et appelle à une réaction globale, de la part des pouvoirs publics et de la société civile pour enrayer le déclin de la diversité du vivant.

Les artistes ont un rôle à jouer pour accompagner cette mobilisation collective nécessaire et urgente, pour renouveler les représentations et intégrer la biodiversité dans notre culture commune. Comment rendre palpable ce qui disparaît ou qui a déjà disparu ? Comment témoigner du phénomène complexe qu’est l’effondrement du vivant ? Comment proposer des solutions, non pas techniques mais qui accompagnent les évolutions des comportements ? Comment inciter à s’engager pour la préservation de la biodiversité, en suscitant l’émotion et l’émerveillement plutôt que la culpabilité et la peur ? Les approches culturelles ont le pouvoir de partager une expérience sensible des questions écologiques et contribuer ainsi à une prise de conscience profonde, seul véritable moteur de l’action à l’échelle individuelle et collective.

 

UNE ÉTAPE DÉCISIVE APRÈS LES ACCORDS DE PARIS

Après les Accords de Paris, le Congrès mondial de la nature de l’UICN constitue une nouvelle étape décisive pour accélérer les politiques publiques françaises et la sensibilisation des citoyens en faveur de la préservation de la nature et de la biodiversité.

Organisé pour la première fois en France, à Marseille, initialement prévu du 11 au 19 juin 2020 et reporté du 7 au 15 janvier 2021, le Congrès mondial de la nature de l’UICN s’inscrit dans le contexte général de la sixième extinction de masse qui menace la diversité du vivant, touchant aussi bien les espèces que les écosystèmes. En France, à l’heure actuelle, 18 % des espèces, soit près d’une espèce sur cinq, sont d’ores et déjà considérées comme éteintes ou menacées.

 

RELIER LES FORCES VIVES
POUR UNE NOUVELLE CULTURE DE LA NATURE

VIVANT veut promouvoir une nouvelle culture de la nature, en réunissant sous une même bannière, à l’occasion du Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020, une multiplicité d’acteurs, d’artistes, de lieux (réserves naturelles, chemins d’interprétation, parcs naturels, musées, centres d’art, associations, institutions) afin de proposer un parcours culturel d’envergure nationale, fait de rencontres, performances, expositions, projections, ateliers participatifs et expérimentations artistiques. VIVANT défend une approche inspirante et créative de la nécessaire protection de la biodiversité, tout en réaffirmant la place centrale de la culture dans la transition écologique. 

VIVANT vise à relier diversité culturelle et diversité naturelle des acteurs et des territoires : il existe en France 53 parcs naturels régionaux répartis sur tout le territoire de la France métropolitaine et d’outre-mer, 349 réserves naturelles classées, des Conservatoires botaniques nationaux, plusieurs millions d’hectares de forêts publiques, des Grands Sites et des organismes mobilisés pour la protection des espaces ; on compte autant d’acteurs de la culture et du patrimoine, engagés pour donner vie à ces territoires !

 

   LES ENJEUX DE VIVANT

Inscrire la culture à l’agenda politique de la transition écologique ;
Faire émerger une nouvelle culture de la préservation du vivant ;
Encourager la reconnexion à la nature, la mobilisation citoyenne et la participation du grand public par une approche innovante basée sur le sensible, l’émotion et l’imagination ;
Engager des actions concrètes en faveur de la sensibilisation à la protection de la nature, encourager l’apprentissage et la participation des jeunes ;
Favoriser la synergie entre les acteurs culturels et les acteurs de la conservation de la nature.

 

AU PROGRAMME

 

1. UN AGENDA CULTUREL NATIONAL 

Des initiatives culturelles pour la biodiversité partout en France 

Des oeuvres monumentales, des expériences immersives, des ateliers, des rencontres, des festivals, des résidences de recherche, une diversité dévénements, de lieux, dacteurs à l’agenda VIVANT, pour tous les publics, et qui auront lieu partout en France :

Des monographies d’artistes engagés et des expositions thématiques sur les enjeux du vivant ; des institutions culturelles de référence qui placent dorénavant la nature et le vivant au coeur de leurs projets, mais aussi des institutions environnementales et des territoires, nouveaux fers de lance d’une approche culturelle de l’écologie ; l’émergence de nouveaux lieux et de nouveaux modèles, hybrides et transdisciplinaires ; des collaborations inédites entre l’art et la science qui renouvellent la recherche environnementale ; de nouvelles initiatives pédagogiques et de véritables démonstrateurs pour apprendre à faire autrement.

VOIR L’AGENDA

 

2. DES TEMPS FORTS À MARSEILLE

Une programmation VIVANT à Marseille contribuera à orchestrer une dynamique culturelle, à travers trois temps forts, autour des questions de biodiversité, pendant le Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020 initialement prévu du 11 au 19 juin et reporté du 7 au 15 janvier 2021.

UNE EXPOSITION VIVANT DANS LES ESPACES GÉNÉRATIONS NATURE
Du 7 au 15 janvier –  Parc Chanot, Marseille

UNE PARCOURS DE VISITES CULTURELLES À TRAVERS MARSEILLE
En pause

DES ATELIERS PROFESSIONNELS CULTURE ET BIODIVERSITÉ
Les 12 et 13 janvier 2021 – MuCEM – Sur invitation

UNE SOIRÉE-PERFORMANCE AU MUSÉUM D’HISTOIRE NATURELLE
Janvier 2021 – Muséum d’Histoire Naturelle – Entrée libre

 

3. PRIX COAL 2020 ET PRIX ÉTUDIANT COAL – CULTURE & DIVERSITÉ

Une édition spéciale du Prix COAL sur le thème du vivant et un Prix étudiant COAL – Culture & Diversité  

En 2020, pour sa onzième édition, le Prix COAL se consacre au thème du vivant et lance un appel à projets auprès des artistes du monde entier pour répondre aux défis de la conservation de la biodiversité. Présenté et remis dans le cadre du Congrès mondial de la nature de l’UICN 2020, à Marseille, le Prix COAL contribuera à cette étape décisive pour accélérer les politiques publiques françaises et internationales et sensibiliser les citoyens en faveur de la préservation de la biodiversité. Le Prix COAL 2020, qui devait initialement être décerné sur le Pavillon France lors du Congrès mondial de la nature de l’UICN en juin 2020, a été remis à l’artiste Paul Duncombe. Un temps honorifique est prévu en janvier 2021.

Un nouveau Prix destiné aux étudiants des écoles d’art : La Fondation Culture & Diversité et COAL lancent un Prix pour l’écologie spécifiquement dédié aux étudiants des Écoles du champ artistique et culturel afin d’encourager la participation de la jeunesse et valoriser des réponses portées par les jeunes artistes aux problématiques écologiques actuelles. Le lauréat sera accueilli en résidence dans l’une des Réserves Naturelles de France dans le cadre d’un partenariat. Le Prix étudiant COAL – Culture & Diversité a été remis à Erwan Tarlet, Maria-Jesus Penjean Puig, Marin Garnier, Tia Balacey et Giuseppe Germini du Centre National des Arts du Cirques.

 

4. LES MURS D’AUDUBON
MOUVEMENT
ARTISTIQUE CITOYEN DE GRANDE AMPLEUR

Les Murs d’Audubon, vaste mouvement artistique et collectif dans l’espace public consistant à peindre des fresques représentant des oiseaux menacés par le changement climatique – En pause

Initié à Harlem, aux Etats-Unis, le Audubon Mural Project, est un projet d’art dans l’espace public consistant à peindre, sur les murs de la ville, des fresques représentant des oiseaux menacés par le changement climatique. Il s’inspire des illustrations des oiseaux d’Amérique du Nord réalisées par le peintre naturaliste franco-américain Jean-Jacques Audubon au XIXe siècle. Né d’une collaboration entre la National Audubon Society et la Galerie Gitler &_____, le projet a rapidement attiré l’attention du public et de la presse et a gagné toute la ville de New York puis de nombreuses autres villes américaines.

Poursuivant le mouvement apparu aux Etats-Unis, COAL porte le Audubon Mural Project en France : Les Murs d’Audubon, qui se déploient partout en France dans une pluralité de lieux : parcs et réserves naturelles, villes, institutions, associations et lieux culturels – dont les Réserves naturelles de France, la Biennale Internationale d’art contemporain d’Anglet, le Pays Portes de Gascogne, Marseille – afin de faire émerger une grande mobilisation citoyenne, créative et engagée pour faire face à l’érosion de la biodiversité causée par le changement climatique.

COAL ET SES PARTENAIRES

Né sous l’impulsion du ministère de la Transition écologique et solidaire et de COAL, VIVANT est soutenu par de nombreux partenaires institutionnels : le ministère de la Culture, l’Union Européenne via le programme de coopération européenne ACT (Art Climate Transition), le comité français de l’UICN, l’Office français de la biodiversité, les Réserves Naturelles de France, les Parcs naturels régionaux de France, le Parc national des Calanques, la Région Sud, la Ville de Marseille, la Fondation François Sommer, le Musée de la Chasse et de la Nature, MGEN, la Fondation Culture & Diversité, la National Audubon Society, la Fondation Camargo, le WWF, le Bureau des guides du GR2013 et l’Institut Pythéas.

L’association COAL, premier acteur français à rapprocher art et écologie, a été créée en France en 2008 par des professionnels de l’art contemporain, de l’écologie et de la recherche dans le but d’accompagner la transition écologique des territoires par l’art et favoriser l’émergence d’une culture de la nature. COAL, conçoit et organise des expositions d’art contemporain et des événements culturels sur les enjeux écologiques (UNESCO, Villette, Gaité Lyrique, Domaine de Chamarande, Berges de Seine, Grand Paris Express, Parc Régional du Haut Jura…) et remet chaque année, le Prix COAL Art et Environnement à un artiste engagé.

COAL est notamment à l’initiative d’ArtCOP21. Cet agenda Culturel de la COP21 qui a réunit plus de 600 événements culturels et contribué à inscrire la culture à l’agenda de la COP21 en 2015,
inspire aujourd’hui la création de la Saison VIVANT, portée avec de nombreux partenaires institutionnels, associatifs, culturels.

 

 

 

 

 

 

 

 

COMITÉ DE PILOTAGE

VIVANT est accompagné par un comité de pilotage composé de :

Nadia Vargas, Cheffe de projet Stratégie Nationale pour la biodiversité, ministère de la Transition écologique et solidaire
Olivier Lerude, Haut fonctionnaire au Développement durable, ministère de la Culture
Anne Pellier, Coordinatrice nationale pour le Congrès Mondial de l’UICN 2020
Marguerite Culot-Horth, Cheffe de projet Mobilisation 2020 pour la Biodiversité, Office Français de la Biodiversité
Manon Garin, Chargée de mission Programmation des Espaces Générations Nature
Charlotte Meunier, Présidente de Réserves Naturelles de France
Jacques-Olivier Barthes, Directeur de la Communication du WWF
Francis Talin, Responsable du pôle éducation, culture et développement social du Parc national des Calanques
Sarah M’Bodji, Direction de l’Action Culturelle de la Ville de Marseille
Anne de Malleray, Directrice de collection de la revue Billebaude associée à la Fondation François Sommer et aux éditions Glénat

 

 

PRESSE

Consultez notre
 DOSSIER DE PRESSE

CONTACT : THE DESK

Ingrid Cadoret | Responsable Pôle Culture

M: 06 88 89 17 72
ingrid@agencethedesk.com
56 rue Saint-Lazare | 75009 Paris France

 

 

CONTACT

Joan Pronnier

Cheffe de projet – saison VIVANT

contact@vivant2020.com

 

 

 

Crédits images de la page d’accueil (de haut en bas et de gauche à droite)  :
Zhao Renhui, Christmas Island Naturally, 2016 © Zhao Renhui
Elsa Guillaume, Anthropocosmos microphage détails, 2015 © Elsa Guillaume
Zhao Renhui, Expedition #37, 2008 © Institute of Critical Zoologists
Lucy + Jorge Orta, Fabulae Naturae, 2015 © Studio Orta


Nicolas Floc’h, Plongée d’exploration de récifs artificiels lors de Tara Pacic, 2017 © Nicolas Floc’h
Williamson’s Sapsucker mural © Mike Fernandez/Audubon
Luce Moreau, Les Palais © Luce Moreau
© Médiathèque Lafarge / Charles Plumey Faye
Nicolas Floc’h, Paysages productifs, Invisible, Anse de l’Arène, Cassis 2018 © Nicolas Floc’h
Lucy+Jorge Orta, AMAZONIA EXPEDITION DRAWINGS, 2012 © Lucy+Jorge Orta
© L.WEN/COEUR DE NATURE/SIPA, Réserve naturelle de Montenach, Lorraine, France